Atelier de méditation à Vienne

meditation-vienne

La méditation que nous pratiquons est basée sur le corps.

Pourquoi ? Parce que se concentrer, porter toute notre attention  sur notre corps,  est un outil de transformation d’un état d’être à un autre état d’être. On  passe d’un monde à un autre. Bien sûr, cette transformation, il faut la vivre, la goûter du dedans, l’expérimenter  pour la sentir, les mots ne suffisent pas à l’expliquer.

Elle  permet de passer de l’agitation, du stress, à la sérénité. Elle nous met en RECUL. C’est un STOP dans nos vies bien souvent rapides.

meditation-vienne-3La méditation à Vienne que nous proposons : l’Assise Physique Vivante.

Elle nous amène à plonger non plus dans notre mental mais dans notre corps.

ASSISE : le terme « assise  » ne fait pas référence à une posture particulière mais au fait d’être dans le corps. Dans beaucoup de voies, on parle de « centre » de « hara ».

 Chacun choisi sa posture : assis sur ses talons, en lotus ou même debout. Elle peut être différente chaque soir et peut même changer durant la méditation. à vienne

PHYSIQUE : parce que le corps est la porte d’entrée de notre intériorité. Il nous guide si nous ne laissons pas le pouvoir au mental, c’est-à-dire aux commentaires, aux  pensées, etc…

VIVANTE :  dans la méditation, notre posture va pouvoir s’adapter, rester vivante. Le mouvement, s’il est fait en conscience, est un support pour être plus présent dans l’instant et il est source d’intuitions.

L’assise est  un apprentissage, un entraînement à la présence.

meditation-vienne-5

Se  tourner vers nous-mêmes et aller  dans notre intériorité n’est pas notre fonctionnement habituel. Notre ego a toujours tendance à se référer à l’extérieur, à comparer, à surveiller, à commenter… Pour notre corps, c’est autre chose, il est simplement là, dans l’instant présent, et comme dit la formule : « ici et maintenant ». Il incarne sans cesse cette quête que nous avons !

Au plus nous lui portons d’attention  au plus l’emprise de  notre mental diminue. Cela agit comme un vase communicant. Alors vient le calme, l’apaisement, la lucidité.

Il est naturellement un instrument idéal pour apprendre à se tourner vers notre intériorité, mais pour cela il est important de s’entraîner et de pratiquer régulièrement. On peut prendre comme image le tennis. Faire un bon service c’est simple, mais il faut  s’entrainer pour le réussir de plus en plus.